Projet en Inde

Le deuxième projet porté par l’association se situe en Inde. C’est la rencontre avec la sœur JEYA qui assure la catéchèse au collège qu’est née l’idée de construire un partenariat avec Les Sœurs Franciscaines de Pondichéry.

Lors des différentes rencontres avec la Sœur JEYA, les membres de l’Association ont été surpris par le taux d’alphabétisation en Inde soit de, 70 % pour les hommes et de 48% pour les femmes. Il reste environ 50 millions d’enfants de 6 à 11 ans totalement illettrés et 50 % des enfants qui abandonnent l’école vers l’âge de 10 ans.

D’autre part on constate d’importantes disparités en matière d’Education : régionales, sociales ou en fonction du sexe. La proportion des filles qui peuvent aller à l’école reste faible si on la compare à celle des garçons du même âge. Environ 70 % des filles de 6 à 10 ans vont à l’école primaire contre 76 % des garçons de la même classe d’âge. Ensuite, on compte seulement 40 % de filles continuent l’école après l’âge de 10 ans alors que le pourcentage de celui des garçons diminue beaucoup moins.

Lors d’un discours en Inde à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation à New-Dehli, Nicholas BURNETT, un responsable de l’éducation auprès de l’UNESCO, a affirmé : « Aucun progrès social ne peut se produire sans l’instruction des femmes. »
Partant de ces constats, les membres de l’Association Jeunes pour une Autre Terre ont décidé d’œuvrer pour l’éducation des enfants et plus particulièrement des filles pour leur donner accès aux études supérieures.

C’est ainsi qu’en 2016, un groupe de lycéen accompagné de 3 professeurs est parti en Inde rencontrer les jeunes filles auxquelles nous venons en aide.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close